Sécurisez votre habitat

(Lu pour vous sur un site)

 

L'arrivée chez vous :

L'intégration dans une nouvelle famille d'un chiot se prépare, il convient de prendre quelques précautions afin que votre animal grandisse dans un environnement sûr.

Préparez son espace de vie ainsi que son nid douillet.

Sécuriser :

Dans la maison attention :

- aux coussins : qui, quant ils sont déchirés ou éventrés, libèrent des copeaux de mousse qui peuvent étouffer le chiot ou lui provoquer des occlusions intestinales. Préférez lors de l'achat de coussins, ceux qui sont munis d'une double enveloppe.

- aux fils électriques : qui, quand ils sont mordillés, peuvent conduire à l'électrocution du chiot ou à celle du maître, et, quant ils sont tirés, à la chute d'objets.

- aux objets : qui, placés en hauteur peuvent, suite à un coup de patte, basculer sur l'animal.

- au linge de maison et corporel : qui, rassure le chiot en votre absence, par son odeur, mais, risque de l'étouffer s'il s'enroule dedans ou provoquer la chute d'objets par traction.

- aux courant d'air : qui causent, par claquement de porte, chute d'objet ou mouvements de voilage, soit, l'enfermement de l'animal, soit, une peur panique avec risque de chute ou d'assommement.

- aux jouets (les siens ou ceux des enfants) : qui, quant ils sont percés, peuvent libérer des petites parties (le sifflet, le grelot, des parties de matière…) et qui doivent être remplacés dès qu'ils sont abîmés.

Méfiez-vous de SOPHIE la girafe !!!.

- aux balles, billes (jouets, anti-mîtes, céramique dans les pots de fleurs…), aux objets de petite taille (capuchons de stylos, gomme, éponges, savon, piles électriques…), aux pâtes molles (à modeler, à tarte, enduits, plâtres…) : qui, par ingestion, peuvent provoquer étouffement, empoisonnement ou occlusion intestinale.

- aux liquides ménagers et chimiques (détergents, chlore…) : qui, mal stockés ou en utilisation, par ingestion ou léchage, risquent d'intoxiquer l'animal.

- aux aliments (humains ou animaux) : qui, trop rapidement ingérés peuvent présenter un danger (perforation du palais, coincement, étouffement, occlusion…), qui présentent un risque de toxicité (ail, oignon, échalotes, sel, chocolat…), ou qui provoquent des désordres alimentaires (beurre, huile, confiture…).

- aux boissons alcoolisées et au café.

- aux médicaments : qui traînent souvent à portée de main.

- aux gaz de combustion, aérosols, insecticides : qui, inhalés ou par contact alimentaire, peuvent intoxiquer le chiot.

- aux parties chaudes (plaques de cuisson, porte de four, centrale vapeur…) : qui, par contact ou par chute de l'objet, risquent de brûler l'animal ou provoquer un feu.

- aux autres animaux domestiques : qui, par jeu peuvent entraîner des chutes ou blesser.

- aux balcons et terrasses : qui, mal entourés, peuvent permettre au chiot de chuter de quelques mètres.

 

Dans le garage ou dans l'atelier :

- aux produits d'entretien automobile (antigel, huiles moteur, lave-glace…),

- aux produits d'entretien du jardin (fertilisants, insecticides, herbicides…),

- aux appâts anti-nuisibles (souricides, raticides, anti-cafards, anti-fourmis…).

Pour la maison et le jardin voir aussi les plantes toxiques